Langue: Русский     Français     Anglais     Recherche sur le site:

Un intervenant de l'IDC assassiné en Syrie

Date de publication: 18.03.2015

Le cheikh Al-Moutarada lors de l'Evénement parallèle de l'IDC à l'ONU de Genève, le 7 mars 2013

Père de six enfants, le cheikh Moutarada a été assassiné dans son village natal de Ghabagheb (province de Daraa).  Des rebelles l'y auraient attiré par la ruse, lui promettant qu'ils étaient prêts à rendre leurs armes et à rejoindre le mouvement pour la réconciliation (Musalaha) dont le cheikh était un militant convaincu.

Lire le texte de son intervention à l'ONU en 2013 ici (en anglais, traduit de l'arabe).  Il y évoque notamment la manipulation de la vérité sur les événements à Daraa en 2011 qui avaient déclenché le conflit.

Au moment de cet Evénement parallèle en mars 2013, l'IDC était une voix qui criait dans le désert dénonçant le caractère islamiste de la rebellion en Syrie. Depuis la proclamation de l'Etat islamique et l'assassinat de journalistes occidentaux en 2014, ce point de vue est devenu monnaie courante.  Le 16 mars 2015, le Secrétaire d'Etat américain a même évoqué la nécéssité de négocier avec Damas.  Combien de morts aurait-on pu éviter si on avait écouté l'IDC et ses invités syriens à l'ONU voici deux ans?



Publications      Aires de Recherche      Actualités

Photos

19.12.2017

Table ronde sur la "vague populiste" en Europe centrale, IDC le 19 décembre 2017
08.11.2017

La révolution russe et la guerre civile (IDC, 8 novembre 2017)
21.09.2017

Table ronde à l'IDC sur la crise en Corée (21 septembre 2017)
12.07.2017

"Trump et Macron sur la Syrie: quelles évolutions?" Colloque à l'IDC le 12 juillet 2017
21.06.2017

Colloque sur la fin de la mondialisation, IDC, 21 juin 2017
24.05.2017

Colloque au Vatican sur catholiques et orthodoxes (24 mai 2017)

Vidéos


La Grande Interview : Natalia Narotchnitskaïa



John Laughland intervient au Parlement européen (Strasbourg) sur le Brexit et le Frexit (14 mars 2018)