Langue: Русский     Français     Anglais     Recherche sur le site:

Présentation de "Poutine" par Frédéric Pons

Date de publication: 05.11.2014



Le 5 novembre 2014, l'IDC a eu le plaisir de recevoir Frédéric Pons, rédacteur en chef "Monde" à Valeurs Actuelles, qui est venu présenter son dernier ouvrage, "Poutine", publié chez Calmann-Lévy en octobre.

Frédéric Pons est militaire, colonel de réserve dans les parachutistes des Troupes de marine.  Il enseigne au Collège Interarmées de Défense ainsi qu'à Saint-Cyr. Mais il est surtout connu comme journaliste et écrivain.  Auteur de dix-sept ouvrages, Frédéric Pons a notamment écrit sur les opérations militaires françaises à l'étranger, au Liban et en Bosnie. 

Pour accéder à la vidéo de la séance, cliquez ici

 

 

 

Allocution de bienvenue

prononcée par Natalia Narotchnitskaïa,

présidente de l'IDC, 

à la présentation de "Poutine"

par Frédéric Pons

 

IDC, 5 Novembre 2014

 

 

Chers amis, 

Soyez les bienvenus à l'IDC !  Je suis très heureuse de vous voir si nombreux.  Votre présence ici ce soir est un beau témoignage de votre estime pour notre cher invité, que j'ose appeler un ami, Frédéric Pons.

Frédéric Pons est rédacteur en chef "Monde" à Valeurs actuelles, l'un des hebdomadaires les plus influents en France.  Il est militaire, colonel de réserve dans les parachutistes des Troupes de marine.  Il enseigne au Collège Interarmées de Défense ainsi qu'à Saint-Cyr.

Mais il est surtout connu en France comme journaliste et écrivain.  Auteur de dix-sept ouvrages, dont celui qu'il va présenter ce soir, Frédéric Pons a notamment écrit sur les opérations militaires françaises à l'étranger, au Liban et en Bosnie.  Ses articles sur la politique internationale dans Valeurs actuelles ont fait de lui une référence incontournable dans le monde des médias en France.

Mais votre présence ce soir, chers amis, est aussi un signe de l'énorme intérêt que suscite la personnalité de Vladimir Poutine.  Rarement un chef d'Etat d'un pays avec lequel l'Occident n'est pas en guerre n'a été l'objet d'autant d'attaques personnelles et mensongères, de haine et de rejet.  Quand le Vice-Président des Etats-Unis, Joe Biden,  parle du président russe en public, il l'appelle tout simplement "Poutine" pour souligner son mépris et comme si il voulait lui refuser le statut de président.  Quel contraste avec les échanges ô combien courtois sur le papier entre, par exemple, le président Kennedy et Nikita Kruschev dans les années soixante, au moment d'un affrontement géopolitique et idéologique bien plus grave qu'aujourd'hui.  Qui lit les télégrammes de félicitations envoyés par Khruschev à Kennedy en 1960 ne peut qu'être frappé par les voeux de bonheur et de succès que les dirigeants soviétique et américain exprimaient l'un à l'autre ainsi que par leur souhait commun d'améliorer les rapports entre leurs deux pays.  Toute cette courtoisie élémentaire, qui fait partie des règles de la diplomatie classique, a disparu  dans l'Occident d'aujourd'hui, qui ne voit dans la Russie, comme dans son président, qu'une menace à abattre dans la fuite en avant vers un monde unipolaire. 

Cette haine de Poutine, relayée par des médias trop fidèles à la ligne politique de leurs gouvernements, s'explique par le fait que Poutine est perçu en Occident comme quelqu'un qui ne se laisse pas rouler dans la farine et qui est prêt à tenir tête aux Américains.  Il l'a fait à plusieurs reprises dans des grands discours de politique étrangère, par exemple à Munich en 2007 ou encore cette année, en octobre, au Forum Valdaï.

C'est dans cet esprit, je crois, cher Frédéric, que vous avez écrit votre livre.  Vous avez voulu, je crois, aller au-delà des banalités qui sont répétées par vos confrères qui préfèrent le snobisme à l'analyse, pour présenter un portrait politiquement incorrect mais fidèle à la vérité de celui qui est au pouvoir en Russie depuis l'an 2000.  Vous avez voulu vraiment comprendre le sujet de votre biographie afin qu'il soit mieux compris par vos lecteurs et en France en général. 

Cher Frédéric, nous vous remercions de tout coeur de votre présence parmi nous ce soir, et c'est avec grand plaisir que je vous passe maintenant la parole.



Publications      Aires de Recherche      Actualités

Photos

19.12.2017

Table ronde sur la "vague populiste" en Europe centrale, IDC le 19 décembre 2017
08.11.2017

La révolution russe et la guerre civile (IDC, 8 novembre 2017)
21.09.2017

Table ronde à l'IDC sur la crise en Corée (21 septembre 2017)
12.07.2017

"Trump et Macron sur la Syrie: quelles évolutions?" Colloque à l'IDC le 12 juillet 2017
21.06.2017

Colloque sur la fin de la mondialisation, IDC, 21 juin 2017
24.05.2017

Colloque au Vatican sur catholiques et orthodoxes (24 mai 2017)

Vidéos


La Grande Interview : Natalia Narotchnitskaïa



John Laughland intervient au Parlement européen (Strasbourg) sur le Brexit et le Frexit (14 mars 2018)