Langue: Русский     Français     Anglais     Recherche sur le site:

Elena Mizoulina: "Il est grand temps de prôner les valeurs traditionnelles"

Date de publication: 23.11.2013



Elena Mizoulina

Députée de la Douma,

Présidente de la Commission parlementaire des affaires familiales

"Il est grand temps de prôner les valeurs traditionnelles"  

Intervention au colloque de l'IDC et du magazine Compact à Leipzig le 23 novembre 2013


 

Bonjour, chers amis,

Nous vous remercions d’avoir consacré ce Forum d’aujourd’hui aux valeurs humaines principales, à savoir les valeurs traditionnelles de la famille. Cela fait vingt ans que je fais de la politique, mais je n’ai jamais pensé que je défendrai les valeurs traditionnelles familiales. C’est avec étonnement que je m'aperçois aujourd’hui combien le monde change à grande vitesse, surtout le monde extérieur à la Russie. Nous sommes de nouveau obligés de prouver à nous-mêmes, et à ceux qui nous entourent, que l’humanité n’a pas d’avenir si la famille traditionnelle, c’est-à-dire l’union entre un homme et une femme assurant la continuation du genre humain, cesse d’exister.

Il apparaît que le monde et la civilisation chrétienne se trouvent confrontés à un choix fondamental: allons-nous vivre selon les valeurs chrétiennes ou opterons-nous pour un autre chemin? La Russie n’est pas encore confrontée à ce choix difficile. Je suis heureuse de vivre dans ce pays qui, malgré les expérimentations sociales du siècle dernier, les guerres, la longue période de l’athéisme militant, reste fidèle aux traditionnelles valeurs familiales chrétiennes.

En observant de la Russie ce qui se passe aujourd’hui dans les pays de l’Union européenne, je me disais que les débats sur le mariage homosexuel et sur l’adoption des enfants par les couples de même sexe ne sont que les effets d’une mode passagère. Mais l’accueil qui nous a été réservé aujourd’hui devant l’entrée de la salle – l’agressivité, l’intolérance, l’organisation de ceux qui sont pour la légitimité du mariage homosexuel – témoigne du contraire. Nous avons affaire à une puissance politique organisée cherchant à récupérer sa part d’influence sur le pouvoir et la société. Ces gens-là ne sont pas du tout des minorités sexuelles inoffensives, vulnérables, faibles, ayant besoin d’être défendues comme elles se présentent.

Cela signifie que nous devons cesser de les traiter avec indulgence. C’est une puissance organisée et nous, qui véhiculons les valeurs familiales traditionnelles, devons être plus organisés nous aussi car nous représentons la majorité. Nous devons davantage serrer nos rangs.

Natalia Narotchnitskaïa a trouvé des mots justes lorsqu’elle disait qu’étant russe, elle n’avait jamais pensé devenir défenseur des valeurs démocratiques en Europe. Je respecte profondément les valeurs démocratiques car elles ont régné en Europe durant de longues années et ont assuré son autorité et sa prospérité.

C’est pourquoi, étant parlementaire, j’ai prôné la promotion, en Russie, des valeurs telles que le droit du peuple à choisir son gouvernement, les élections libres, la liberté d’expression, les débats courtois et rationnels, la liberté de conscience. Tout cela s’est réalisé en Russie: un parlement multipartisan, un président élu et soutenu par le peuple. Nous sommes fiers de notre Vladimir Poutine qui est un patriote de notre pays et un partisan résolu des valeurs familiales traditionnelles.

La liberté d’expression réelle et véritable existe en Russie. Divers gens gèrent les médias russes sans que personne ne s’intéresse à leur orientation sexuelle. Mais ce qui se passe actuellement en Europe m’étonne beaucoup. La liberté d’expression se transforme en liberté de mensonge et d'impunité des actes de diffamation et d’insolence.

La Russie est devenue cible d'une véritable guerre idéologique! Il existe en Europe beaucoup de mensonges autour de la loi (la loi stipulant la défense des enfants contre l’information nuisible) que nous, les députés, avons adoptée, répondant à la demande de nos électeurs. Cela peut-être lié au fait que la Russie accueillera les Jeux Olympiques en 2014 et, par conséquence, sera ouverte au monde entier. Or, il me semble que les étrangers qui se rendront en Russie sous peu de temps, pourront eux-mêmes constater que la Russie est devenue complètement différente. La Russie est devenue démocratique et riche. Elle est parvenue à rétablir ses valeurs traditionnelles, y compris les valeurs familiales.

La situation, à laquelle nous nous sommes heurtés aujourd’hui, est inimaginable en Russie. Nous n’aurions jamais sollicité l’aide de police pour défendre les partisans des valeurs familiales traditionnelles. Lorsque les minorités sexuelles organisent leurs manifestations, le peuple descend dans la rue et exprime ses positions de façon ouverte et sans agression. Si la police intervient, c’est uniquement pour défendre les minorités sexuelles. C’est le peuple qui proteste publiquement contre leurs manifestations. C'est cela la démocratie.

Je ne vais pas m’arrêter en détail sur la loi contre la propagande des relations sexuelles non-traditionnelles auprès des mineurs. Néanmoins, j’aimerais bien que vous sachiez quelle est la situation réelle dans la société russe contemporaine. La Russie est, depuis plus de mille ans, un état plurinational. Le socle historique de notre société est l’Orthodoxie. 75 % des Russes se disent aujourd’hui orthodoxes. La vénération en masse des reliques, qui arrivent périodiquement sur le territoire de notre pays, en est la meilleure illustration.

Presque 20 millions de Russes (environ 14 % de la population) sont des musulmans. On trouve en Russie d’autres religions traditionnelles, branches du christianisme: les catholiques, les luthériens ainsi que le judaïsme. Si vous regardiez de près ce qui se passe actuellement en Russie, vous verriez que les lieux de culte sont en train de se reconstruire, et ce ne sont pas uniquement des églises orthodoxes: il y a également des mosquées et des synagogues.

Il s'agit de la vraie image de la Russie, que les parlementaires se doivent de prendre en considération. Tous les projets de loi, concernant les valeurs familiales, y compris les plus contestés, ont été adoptés après consultation de toutes les religions traditionnelles. Elles se déclarent unanimement contre le rejet des valeurs traditionnelles.

Cette union des religions traditionnelles est un patrimoine exceptionnel de la Russie et il nous est très cher. Ce fondement historique met la Russie à l’abri de l’effondrement des valeurs familiales traditionnelles à court terme.

En conclusion, chers amis, je souhaiterais vous citer les paroles du prince Mychkine, protagoniste du roman de Fiodor Dostoïevski «l’Idiot»: «la beauté sauvera le monde». Il ne s’agit pas de la beauté esthétique, mais de la beauté spirituelle dont les piliers sont l’amour, le respect et la compréhension mutuelle. Surtout pas la haine et l’intolérance. Il existe aujourd'hui un mouvement de retour aux fondements spirituels de la culture russe. Les citoyens russes, auparavant passifs, deviennent peu à peu défenseurs des valeurs familiales traditionnelles. C'est la principale leçon que l’Europe doit tirer de la situation contemporaine en Russie lorsqu’elle promeut le dialogue avec notre pays.

Nous sommes déjà un autre pays, mais la morale, les fondements spirituels de notre nation et de notre culture nous sont primordiaux. Il est d’ailleurs fort probable que les critiques européennes de l’adoption des lois russes soient devenues l’un des facteurs de la concorde et de l’unité croissante du peuple russe. Il faut organiser de pareils colloques partout en Europe!

Il est grand temps de prôner les valeurs traditionnelles!



Publications      Aires de Recherche      Actualités

Photos

18.10.2016

Débat à l'IDC sur les élections américaines (18 octobre 2016)
02.04.2016

La Bataille de l'Europe, débat sur l'Ukraine à Amsterdam (2 avril 2016)
14.03.2016

Cardinal Burke reçu à l'IDC (14 mars 2016)
16.06.2016

Evénement parallèle sur la Syrie à l'ONU à Genève (16 juin 2016)
14.06.2016

Table ronde sur le Brexit (IDC, 14 juin 2016)
12.04.2016

Présentation de "Le défi migratoire" par Jean-Baptiste Noé et Xavier Raufer, IDC, 12 avril 2016

Vidéos


Présentation du livre "La Russie d'hier et d'aujourd'hui"
La présentation de l'ouvrage collectif publié sous la direction de Christophe Réveillard et d'Anne Pinot a eu lieu à l'IDC le 23 novembre 2016


Karine Gevorgyan sur le financement du terrorisme (Paris, le 22 octobre 2016)
Intervention de l'expert de l'IDC dans la colloque de l'Académie géopolitique de Paris tenu à la Sorbonne le 22 octobre 2016.